5 Questions à … Fousséni GOMINA

  • -

5 Questions à … Fousséni GOMINA

1/ Pour commencer, pouvez-vous vous présenter rapidement ?  

Je m’appelle Fousséni GOMINA, je suis d’origine béninoise. J’ai effectué mon parcours professionnel sur trois continents différents : après avoir obtenu mon Master en management, j’ai passé sept ans en Chine en travaillant dans le domaine du transport logistique. Je suis ensuite arrivé en France et j’ai commencé à travailler pour l’entreprise SOGET ; j’ai aussi commencé en parallèle à intervenir dans plusieurs universités françaises (EMN, Sorbonne, Cergy …). J’ai l’avantage de pouvoir parler couramment l’anglais, le français et le chinois. Je suis spécialisé dans la logistique portuaire.

2/ Quelle est la raison de votre venue à l’ISEL ?

Je collabore avec l’ISEL depuis 2015 : je suis intervenant régulier dans le module destiné aux étudiants internationaux, qui comporte aussi parfois des étudiants français de l’ISEL. Au-delà du partage de connaissances et des échanges, j’en retire également un avantage concret : ces cours me permettent de créer des contacts avec de futurs ingénieurs aux profils variés sur différents continents. J’ai par exemple beaucoup de contacts avec les étudiants asiatiques, en partie grâce à la pratique de la langue chinoise.

3/ Comment s’est déroulé votre voyage, et que pensez-vous de la ville du Havre ?

Je suis venu en train depuis Paris, je suis logé à l’hôtel quand je viens au Havre ; je tiens d’ailleurs à féliciter l’ISEL pour l’organisation de ma venue, comme à chaque fois. Je reste au Havre trois jours cette fois-ci, mais je viens souvent par le biais de mon travail. C’est une ville intéressante du point de vue professionnel, avec son port et tous les flux qui transitent ici ; après je ne me verrais pas forcément m’y installer. Je fais énormément de déplacements à travers le monde et je passe beaucoup de temps dans les transports, mais je ne me plains pas, bien au contraire. Les voyages, c’est l’ouverture, et dans le milieu de la logistique il est important de voyager pour voir le monde tel qu’il est.

4/ Quel est le sujet de vos cours ?

Mes cours sont centrés sur le supply-chain management et la logistique portuaire : expliquer ce qu’est la supply-chain dans ce domaine précis pour ensuite étudier la gestion du processus logistique dans son intégralité. Je souhaite que mes cours permettent aux élèves de mieux appréhender le milieu logistique du transport portuaire à l’heure actuelle. Ils doivent comprendre que la logistique, c’est bien plus que de la théorie, et cela va bien au-delà de ce que nous pouvons leur enseigner en cours : une fois dans le monde pro’ il faut être capable de trouver des solutions concrètes pour les entreprises, savoir satisfaire le client

5/ Comment définiriez-vous la logistique et le métier d’ingénieur ?

Pour faire court, la logistique est la somme de tous les outils et tous les moyens mis en œuvre pour le transport des biens, des services et des personnes. On parle ici d’optimisation des flux à grande échelle, un bon ingénieur en logistique doit savoir tout mettre en œuvre pour trouver une solution à un problème. Je pense qu’il ne faut jamais se reposer sur ses acquis, car le monde change bien trop vite. La digitalisation, le e-commerce, les enjeux environnementaux … Ces avancées sont des plus-values, il faut prévoir et restructurer les métiers de l’avenir.

 

CATÉGORIE : Non classé